11 conseils pour bien réviser lorsqu'on est dys (ou pas)


7 juin, c'est l'heure des révisions, les examens approchent, le stress grandit.
Ci-dessous retrouvez quelques conseils destinés particulièrement aux dys, mais qui peuvent être suivis par tous.

Conseil 1 : Dormir suffisamment

La forme est loin d'être accessoire. Fatigué (e), ne mangeant pas suffisamment, vous ne pourrez pas vous concentrer correctement.
Dans les premiers temps, l'heure du coucher n'est pas si importante tant que vous dormez au minimum 8 à 10 heures.  Tous les jeunes ne sont pas plus efficaces le matin, certains le sont davantage le soir.
Toutefois, quelques jours avant l'examen, veillez à vous coucher suffisamment tôt afin de parvenir  à vous lever le jour J et surtout à ce que votre cerveau s'active rapidement.

Conseil 2 : Nourrissez et hydratez votre corps.

Mangez équilibré.
Pensez à un apport suffisant de :
  • glucides qui vous permettra de maintenir votre niveau d'énergie, 
  • vitamines en particulier vitamines B (oeufs, soja, artichauts, fruits de mer, brocolis, germes de blé, etc.),
  • magnésium régulateur de stress, anxiété et fatigue (légumes verts, céréales complètes, chocolat noir, amandes, graines et certaines eaux en particulier Contrex, Hépar et Quézac).
  • boisson (eau, jus de fruits) : la déshydratation même légère aurait un impact sur la mémoire. Evitez toutefois le café qui perturberait la fixation du magnésium

Conseil 3 : Ménagez vous des pauses

Vous êtes stressé(e), c'est normal.
Prenez soin de vous.
Bougez, sortez, promenez-vous.
Passez du temps avec vos proches (amis, famille).
Réservez-vous des moments bonheur : bricolage, couture, dessin, film, jardinage, jeux en ligne, lecture, etc.

Conseil 4 : Pas de réseaux sociaux en même temps que les révisions

Au moment où vous révisez, soyez pleinement à ce que vous faites.
Ne sous-estimez pas le temps perdu sur les réseaux sociaux, temps sur une journée de révisions, mais aussi temps à vous re-concentrer.
Or, nous savons vous et moi combien votre concentration peut être difficile et combien les supports écrits peuvent vous demander d'efforts.
Prenez soin de vous, restez centrés sur vos révisions.
Mieux vaut faire une pause régulièrement et consacrer alors une dizaine de minutes aux réseaux sociaux que réviser en surfant sur la toile ou votre portable.

Conseil 5 : Utilisez vos fiches de révision

A ce stade, il vaut mieux utiliser des fiches de révision.
Soit vous avez anticipé et dans ce cas, vous utilisez vos fiches ou bien des fiches du commerce.
Soit reprenez vos cours et créez des fiches succinctes avec le plan du cours (copiez les titres et parties + un exemple, n'oubliez pas un petit dessin/image pour illustrer/visualiser chaque thème). Ces micro-fiches vous permettront d'effectuer vos révisions de dernière minute.  Ces fiches peuvent parfaitement être réalisées en utilisant votre ordinateur.
Sachez qu'il existe également un certain nombre de fiches du commerce : Fiches bac et Fiches brevet.

Conseil 6 : Utilisez un dictaphone ou outil similaire

N'hésitez pas à enregistrer vos fiches si entendre est plus efficace pour vous que lire.


Conseil 7 : Segmentez et hiérarchisez vos révisions.

  • Ne cherchez pas à réviser durant 4 heures un même thème. Vous risquez de saturer. 
Mieux vaut réviser une ou deux heures maximum sur un thème donné, puis changer de thème, de position, de lieu même.

  • Regardez également les coefficients de chaque matière et si vous vous trouvez en difficulté sur une ou plusieurs matières, privilégiez celles avec un coefficient fort.

Conseil 8 : Alternez les lieux pour réviser

Par exemple, asseyez-vous à votre bureau puis sur le sol ou bien dans une pièce différente. N'hésitez pas à profiter des extérieurs. Réviser au soleil, c'est bon pour le corps et le moral.

Conseil 9 :  Révisez avec quelqu'un

Révisez de temps à autre avec un ami, un membre de la famille.
D'une part, cela vous prépare à vous exprimer en public.
D'autre part, c'est plus vivant ainsi. Vous pouvez vous interroger à tour de rôle ou bien demandez à un proche de le faire. Attention à l'excès de zèle cependant, il n'est pas toujours utile de dire les mots du cours à la virgule près.  Précisez les notions importantes si la personne n'a pas ces connaissances, cela vous permettra en plus de les reformuler à voix haute et donc de mieux les retenir.

Si vous faites une simulation d'oral, entrainez-vous à respecter les temps impartis. Si vous avez dix minutes pour présenter une notion, ce n'est ni 7 minutes ni 12 minutes, mais 10.

Conseil 10 : Relativisez 

Brevet
En 2016, 87,3 % des candidats au brevet l'ont obtenu.
N'oubliez pas que vos résultats de l'année comptent. Cette année, de nouvelles compétences sont prises en compte, il y a fort à parier que ce taux de réussite gonflera. Si vous êtes sérieux même si vous n'êtes pas "bon élève", il est probable que vous l'obtiendrez.
Et si jamais vous ne l'aviez pas malgré tout, le brevet ne vous empêchera pas d'accéder à d'autres études. Il ouvre finalement bien peu de portes.

Bac
A la session 2016, le taux de réussite était de 88, 6 %.
Parmi les 11,4 % qui ont échoué, certains n'ont pas assisté à toutes les épreuves, certains n'ont pas tenté les épreuves de la seconde chance avec le rattrapage. Le taux de réussite est donc important.
Là encore votre sérieux pourra jouer pour vous si jamais vous êtes au rattrapage puisqu'il y a consultation de votre dossier scolaire.
Si jamais vous échouiez malgré tout, sachez que vous pouvez conserver vos notes égales ou supérieures à 10 durant 5 ans après les épreuves terminales.
Et si vous renonciez au bac, d'autres possibilités sont possibles : quelques pistes sur Apprendre avec bonheur.


Conseil 11 : Gardez confiance en vous

Visualisez-vous en situation de réussite.
D'ores et déjà, vous êtes un champion ! Vous êtes arrivé jusqu'à votre examen, vous avancez sur votre chemin.
Croyez en vous, vous le méritez !


Merci d'avoir lu cet article et à très bientôt pour de nouveaux outils !